BRAN
–––

10 logements collectifs et un local commercial rue Brancion à Paris

MOA
RIVP

MOE
MU / EVP / L. Choulet / M. Forgue

SURFACE
750 m2 shon

COÛT
1 450 000€ ht

Plan Climat Paris / RT2012 / H&E

DATES
Concours 2013

SITUATION 

 

Le contexte immédiat du projet inclut de grands atouts et plusieurs problématiques qui offrent l’opportunité de projeter un bâtiment à fort caractère. La volumétrie de notre projet envisage à la fois les perceptions depuis la rue et depuis le parc. Le bâtiment se dresse face au parc et au marché couvert. Il marque une frontière, non pas pour limiter, mais pour mettre en valeur la poche verte dans la ville.

Dans le souci de former un alignement bâti face à la rue et au parc, nous avons fait le choix de traiter le recul du voisin en déformant notre volumétrie. Une partie de la façade sur rue est en saillie sur la voie pour accentuer une cassure orientée vers l’immeuble du n°91.

Notre parti urbain affiche la volonté d’utiliser le projet comme un trait d’union entre les façades existantes. La création d’une cassure en façade permet d’affiner le mur pignon et de mettre en valeur la transparence du projet. En effet nous cherchons à accentuer la finesse et le découpage du mur pignon pour renforcer le principe d’une accroche urbaine tout en légèreté. L’angle sud-ouest du projet représente une respiration dans un bâtiment globalement très compact. Il joue sur les pleins et les vides pour faire rentrer la lumière en cœur d’îlot.

Le bâtiment est composé de 10 logements et d’un commerce de 55m² organisés sur un rez-de-chaussée et 7 étages. L’organisation du rez-de-chaussée permet d’avoir deux accès biens distincts pour les deux programmes tout en intégrant les 50cm de dénivelés de la rue entre le haut et le bas de la parcelle.

Au RDC les proportions confortables du commerce offrent un grand linéaire de façade et de grandes variétés d’exploitation. Le reste du rez-de-chaussée est dédié aux locaux communs des logements. Les habitants entrent par un vaste espace extérieur séparé de la rue par une grille. Ils trouvent à droite un parc pour accrocher leurs vélos, face à eux le local poussettes, et à gauche le hall menant vers les circulations verticales.

La continuité visuelle entre espace public et espace privé offre une transition douce vers les logements, favorable au lien social. Les volumes sont généreux, lumineux et aérés.

La variété des typologies participent à la qualité du projet. Nous avons tenu à favoriser la plus grande mixité en multipliant les tailles d’appartements.

Le projet met en scène un jeu de volumes et de matériaux qui forme un écran (pour se protéger du soleil de l’ouest et du bruit de la rue) et un écrin (pour se reposer face au parc et à l’abri des vues).

Les allèges à 45cm et la variété des espaces extérieurs privatifs (balcons, loggias, terrasses, ..) permettent aux habitants de jouir de plus de clarté, de chaleur solaire, et d’une meilleure vue sur la rue, tout en restant dans un espace intime.